Supervision

A l’affiche du nouveau Théâtre 14, un texte de Sonia Chiambretto mis en scène par Anne Théron

En ce début d’année, le Théâtre 14 a fait peau neuve. Après les pièces à succès de Pascal Rambert programmées pour sa réouverture le 20 janvier, ses jeunes directeurs, Edouard Chapot et Mathieu Touzé, accueillent dans la nouvelle salle, entièrement reconfigurée, une première création : un texte de Sonia Chiambretto mis en scène par Anne Théron. L’auteur y fait entendre les voix d’une main d’œuvre souvent invisible, employée dans les établissements hôteliers de luxe. Chef de brigade, majordome, serveuse, sommelier, femme de chambre, réceptionniste, veilleur de nuit, barman, cuisinier,… représentent tous les rouages d’une hiérarchie codifiée quasi militaire. Avant de pouvoir intégrer un établissement cinq étoiles, les candidats doivent passer un entretien inquisiteur avant de suivre une formation suivie d’une prise en main sévère.

Une chorégraphie des fonctions

A l’origine du texte, il y a les entretiens recueillis par la sociologue Sylvie Monchatre auprès de salariés de l’hôtellerie et de la restauration. Sonia Chiambretto s’en est inspiré pour écrire cette pièce où trois personnages occupent tour à tour différents emplois. Mis en scène par Anne Théron et chorégraphié par Claire Servant, le spectacle est découpé en saynètes visant à montrer le quotidien de ces personnels de service, et aussi leurs réflexions et aspirations. Discipline, exigence sont les maîtres mots appliqués à leurs fonctions. Mais derrière les tâches répétitives et les gestes automatiques s’enchaînant dans une répétition mécanique, à quoi rêvent-ils ? Frédéric Fisbach, Julie Moreau, Adrien Serr composent ce panel tour à tour uni, solidaire, ou désaccordé, en proie à des hostilités mesquines. Ils s’accordent à leurs fonctions, composent un puzzle de personnalités sans beaucoup d’humanité, rendues impavides, sans émotion.

Supervision                            * *

Théâtre 14, 20 avenue Marc Sangnier, Paris 14e. Tél. 01 45 45 49 77. www.theatre14.fr Jusqu’au 8 février.

Prochainement au Théâtre 14 Baldwin/Avedon : entretiens imaginaires, mis en scène par Elise Vigier, du 25 au 29 février, et Le quai de Ouistreham, d’après le texte de Florence Aubenas, mis en scène par Louise Vignaud, du 3 au 14 mars.

(Photo Jean-Louis Fernandez)

No Comments Yet

Comments are closed