Domaine de Chaumont-sur-Loire

Depuis le week-end dernier, le domaine a rouvert ses espaces, permettant l’accès à la Saison d’art et au Festival international des jardins.

Dominant la Loire, le domaine du château de Chaumont-sur-Loire, dont le Festival des jardins a établi la renommée, est aussi un centre culturel de rencontre qui enrichit chaque année son espace (32 hectares) de nouvelles créations et œuvres d’art. Lieu singulier, dû à sa triple identité patrimoniale, artistique et jardinistique, il constitue une sorte d’utopie artistique ouverte à des publics multiples. Evénement majeur de la saison printanière, la Saison d’Art propose une promenade renouvelée au cœur de « l ‘utopie verte » du Domaine. Il accueille cette année les installations de quatorze nouveaux artistes, éminents ou émergents, qui ont créé des œuvres pour le Parc et le château, comme Giuseppe Penone, Philippe Cognée, Pascal Convert, Marinette Cueco, Isa Barbier, Marc Barré et d’autres.

Une thématique écologique

Le thème du 29ème Festival international des Jardins, Les jardins de la Terre, retour à la Terre mère porte, lui, sur la problématique du nécessaire retour à une relation différente avec la nature, plus respectueuse du miracle du vivant et de la biodiversité. Le jury a retenu vingt-quatre équipes venant s’ajouter à cinq invités spéciaux auxquels a été donnée carte verte pour l’édition 2020, les différentes propositions invitant à une reconnexion, à la nécessité d’une symbiose avec la Terre Mère. Parmi les scénarios envisagés, le recours à des techniques écologiques et ancestrales, comme l’art et la reconversion des trognes, la mise en abyme d’une parcelle dans une parcelle, ou encore des « bâtons de vie », autant d’évolutions et adaptations possibles à mettre en place pour faire cesser le mouvement de destruction de la terre et de ses ressources. Car, selon Chantal Colleu-Dumond, la directrice du Domaine, « les jardins sont notre avenir et doivent proposer un modèle incluant un équilibre avec la nature et de nouveaux modes de coexistence entre humains et non humains. » Les réponses sont à découvrir dans les jardins du Festival.

. Domaine de Chaumont-sur-Loire, 41 150 Chaumont-sur-Loire. Tél. 02 54 20 99 22. Billetterie en ligne (deux créneaux de visite prévus, 10 h–14 h et 14 h-19 h) sur www.domaine-chaumont.fr Jusqu’au 1er novembre.

 

Photo : Croquis du jardin Souvenir du futur.

No Comments Yet

Comments are closed