VxH-La voix humaine

C’est allongé sur le sol que l’on découvre le spectacle mis en espace par Roland Auzet à partir du texte de Cocteau La Voix humaine et Disappear Here de Falk Richter. Il faut en effet lever les yeux pour voir Irène Jacob évoluer sur une plateforme de plexiglass de dix mètres de long, prisonnière d’un téléphone qui la relie à celui qui vient de rompre et qui ne répond pas. Le spectateur peut bouger, s’asseoir, se déplacer, voir la comédienne sous différents angles –les déplacements sont chorégraphiés par Joëlle Bouvier-, apprécier la partition électroacoustique -conçue avec l’Ircam- mêlant voix mixées, respirations et souffles. Le son se déplace avec la comédienne, sa voix spatialisée renvoie le vertige de la rupture, de l’absence, de la solitude. Irène Jacob se prête magnifiquement à l’expérience qui ouvre de nouvelles perceptions, trouble les perspectives, joue avec l’intimité. Cette création de Roland Auzet a été un événement majeur du dernier ManiFeste, le festival de l’Ircam.

. Théâtre des Célestins à Lyon du 9 au 22 novembre, à l’Archipel, Perpignan les 24 et 25 novembre et à Saint-Nazaire les 30 et 31 janvier 2019.

 

No Comments Yet

Comments are closed