Méduse

A Gennevilliers, au T2 G, la compagnie des Bâtards dorés livre un spectacle fort, inspiré du naufrage du Radeau de la Méduse

Tous acteurs, les Bâtards dorés écrivent et mettent en scène collectivement. Leur spectacle Méduse a obtenu le prix du jury et le prix du public du Festival Impatience 2017 qui programme des jeunes compagnies. Inspiré du Naufrage de la Méduse, un témoignage écrit par deux rescapés de la tragédie au début du XIXe siècle, Méduse prend pour matière première leur récit, mais aussi des textes plus contemporains comme Ode maritime de Pessoa. Fait divers, histoire des classes, poème lyrique, Méduse se nourrit de matériaux hétérogènes pour explorer le drames lié à des conditions extrêmes en mettant l’humain au centre. Il rouvre le procès intenté au capitaine qui condamna les affrontements entre les officiers et les soldats, et le cannibalisme. Le théâtre est le radeau, tour à tour tribunal, endroit clos, laboratoire… dans lequel le spectateur est aussi partenaire, en prise avec la représentation. Transdisciplinaire, le spectacle associe la vidéo, la musique et la peinture. En citant Géricault qui s’est emparé de cette tragédie, l’artiste peintre Jean-Michel Charpentier réalise en direct une fresque au côté des comédiens.

T2 G, 41 avenue des Grésillons, 92 230 Gennevilliers. Tél. 01 41 32 26 26. www.theatre2gennevilliers.com Du 16 au 19 avril. Au Centquatre, 5 rue Curial, Paris 19e. Tél. 01 53 35 50 00. www.104.fr Du 24 au 27 avril.

No Comments Yet

Comments are closed