Les Reines

Reprise de la mise en scène de la pièce de Normand Chaurette par Elisabeth Chailloux à la Manufacture des Œillets d’Ivry-sur-Seine.

A Londres, le 20 janvier 1483, enfermées dans une tour, six femmes se battent pour la couronne. Reléguées dans les coulisses de Richard III par Shakespeare, le Québécois Normand Chaurette leur donne la parole. Reines, femmes, sœurs, mères de rois, ex ou futures reines d’Angleterre, elles libèrent leur soif d’ambition, leurs peurs. Un roi agonise, de jeunes enfants vont être assassinés. L’atmosphère est crépusculaire. Dans la salle de la Fabrique, l’espace est envahi par la brume, les murs sont épais comme ceux d’une prison, par les coursives perce l’écho lointain du pas de Richard le sanguinaire.

Une interprétation magistrale

Au cœur d’un dispositif bi-frontal, elles courent, cruelles, implacables, tour à tour victimes ou bourreaux. La partition est tragique, magistralement interprétée, dans le ton d’une symphonie sépulcrale et la poésie de la langue, clairement restituée par les comédiennes : Bénédicte Choisnet, poignante Anne Dexter sur rollers, Sophie Daull, imposante duchesse d’York, Pauline Huruguen, arrogante Isabelle Warwick, Anne Le Guernec, rageuse reine Elisabeth, Marion Malenfant, jeune Anne Warwick, et Laurence Roy, émouvante reine Marguerite. C’est la dernière mise en scène d’Elisabeth Chailloux à la tête du Théâtre des Quartiers d’Ivry. Elle est brillante.

(lejdd.fr 19 janvier 2018)

Les Reines                            * *

Manufacture des Œillets, 1 place Pierre Gosnat, 94 Ivry-sur-Seine. Tél. 01 43 90 11 11. www.theatre-quartiers-ivry.com Du 10 au 21 décembre.

 

No Comments Yet

Comments are closed