Le Printemps des poètes

Pour son vingtième anniversaire, le Printemps des poètes célèbre un thème éternel : la beauté.

Il est devenu un événement indispensable de la vie culturelle : créé il y a vingt ans, initié par Jack Lang, le Printemps des Poètes est attendu chaque année par les amoureux des lettres comme un rendez-vous essentiel. La beauté, thème retenu pour célébrer ses vingt ans, est illustrée par Enki Bilal, artiste visionnaire, qui a signé l’affiche de cette édition, placée sous le parrainage de Rachida Brakni. « La poésie est la seule valeur marchande qui ne se dévalorise pas. C’est la seule nourriture dont l’homme ait vraiment besoin ». Ainsi l’a définie Jean Cocteau, et la lecture inaugurale au Théâtre du Vieux-Colombier le 9 mars par Cécile Brune, Sylvia Bergé et Serge Bagdassarian a rendu hommage à la beauté à travers des poèmes d’aujourd’hui et d’hier. Le soir, au Théâtre du Rond-point, le spectacle d’ouverture a célébré les 20 ans du Printemps, tandis que le lendemain, rendez-vous était donné au Théâtre équestre Zingaro pour une lecture mise en espace par Bartabas, « Mon royaume pour un cheval ».

De Houellebecq au Tourbillon de la vie

Parmi les nombreuses propositions à suivre dans la programmation, il faut retenir la lecture, le mardi 12, au Studio Raspail, d’extraits de la correspondance de Stéphane Mallarmé par Didier Sandre. Le lendemain, la Guinguette EP7 célèbrera le poète Antonio Machado avec La Retirada, poème digital réalisé par Leonardo Marcos et Tcheupel Garanger. Le 18 mars, la Bibliothèque de l’Arsenal donnera carte blanche à François Marthouret, qui participera également à la soirée musicale proposée par la Garde Républicaine, le 21 mars. A l’Espace Cardin, Hugues Quester lira des poèmes de Michel Houellebecq le 18 mars. Deux rencontres importantes sont en entrée libre : avec Jacques Roubaud le 19 mars à la Médiathèque Françoise Sagan, avec François Cheng à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris le 20 mars. Enfin la Scala accueillera le spectacle de clôture, Le tourbillon de la vie. Dédiée à Paul Eluard et Serge Rezvani, cette grande soirée alliera poésie et chanson, en compagnie de Bertrand Burgalat, Mona Heftre, Agnès Jaoui, Chloé Mons, Thibault de Montalembert, Marie-Josée Nat, Helena Noguerra, Raphaël… accompagnés par Philippe Eveno et Giovanni Mirabassi.

Partout en France

Pour Patrick Chamoiseau, «la beauté est ce qui est toujours neuf, toujours inattendu, toujours inespéré, et qui ouvre à plénitude ». Elle sera à l’honneur à la RATP qui, outre sa campagne d’affichage sur tout le réseau, accueille les « poètes publics » dans le métro le 20 mars du 12 à 15 h, et au Ministère de l’Education nationale pour un Rendez-vous poésie le 25 mars. A Bezons, trois prix seront remis à l’issue du festival de courts métrages poétiques, Ciné Poème (du 22 au 24 mars). Sera également décerné le prix Andrée Chédid du poème chanté. Comme chaque année, partout en France, des milliers d’événements célèbreront la poésie : dans les écoles, les bibliothèques, les librairies, centres et espaces culturels, châteaux, compagnies théâtrales, jardins, gares, galeries, fondations, mairies, musées, prisons,…

. Le Printemps des poètes, du 9 au 25 mars. Tous renseignements www.printempsdespoetes.com

No Comments Yet

Comments are closed