Le Printemps de la danse arabe

Lancé le 22 mars à l’IMA, le festival accueille treize chorégraphes montrant la danse arabe dans sa diversité

Il y a bien eu déjà l’année dernière une manifestation dédiée à la danse arabe, mais l’édition 2019 est la véritable première édition du Printemps de la danse arabe, créé à l’initiative de l’Institut du monde arabe. Le temps d’un vrai printemps, du 22 mars au 28 juin, l’édition 2019 accueille des artistes venus d’Egypte, de Syrie, de Palestine, du Maroc, du Liban, de Tunisie et des Comores, à travers des spectacles et une plate-forme de workshops, une résidence chorégraphique, du cinéma avec Un point de détail dans l’histoire du ballet ? de Hisham Abdel Khalek projeté à l’IMA dimanche 24 mars. Lors de la soirée de lancement, c’est grâce à l’Atelier des artistes en exil que le collectif Nafass (inspiration, en arabe), fondé en 2018 par Nidal Abdo, ukraino-palestinien né dan un camp en Syrie, a pu présenter sa première création, Et si demain, comme un espoir de renaissance. Quatre artistes unis par l’arabe et la danse pour donner à voir et comprendre le drame syrien. Ils étaient suivis par deux compagnies comoriennes, Uni’son dans Jusqu’à L et Tché-za dans Soyons fous, hymne à la révolte et appel au changement.

Sept lieux d’accueil, sept pays

Venus des deux rives de la Méditerranée, les artistes et chorégraphes vont célébrer le partage et la transmission, interroger leurs racines et le rapport l’autre, mêlant les styles et les pratiques, les rythmes et les influences. La danse contemporaine, le hip-hop, le nouveau cirque rencontreront le jazz et la danse traditionnelle. Après la danseuse égyptienne Shaymaa Shoukry (en résidence au 104 jusqu’au 30 mars), dimanche 24 à l’IMA, le Théâtre de Chaillot accueillera un mythe de la danse, Le Lac des cygnes, chorégraphié par Radhouane El Meddeb. En avril, destination le Tarmac, pour Les Architectes, de Youness Atbane et Youness Aboulakoul et au Musée national de l’histoire de l’immigration pour Hafla, performance dans le cadre de l’exposition Paris-Londres. En juin, le festival June Events à l’Atelier de Paris accueillera trois programmes de Danya Hammoud, Claudia Dias et Fouad Boussouf au cours d’une soirée. Enfin, dans le cadre de Camping, le CND invite l’école de danse de Sareyyet Ramallah. Tout un printemps d’émotions.

. Printemps de la danse arabe, du 22 mars au 28 juin. Programme www.imarabe.com

No Comments Yet

Comments are closed