Le K

Grégori Baquet fait entendre des nouvelles de Dino Buzzati. Un seul en scène intense

Planté sur la scène, un immense K attend son homme. Celui-ci arrive : « Je m’appelle Dino ». Donne son âge : 48 ans. Eh oui… Le temps a passé, il passe… Dino, c’est Buzzati (1906-1972), le grand écrivain italien, auteur d’une œuvre maitresse, Le Désert des tartares, publié en 1940, qui était également journaliste au Corriere della Sera. Recueil de nouvelles, Le K date de 1966. Dans sa note d’intention, Xavier Jaillard, adaptateur et co-metteur en scène avec Grégori Baquet, déclare : « Pour transposer sur scène le texte d’un auteur majeur, il faut : une profonde admiration, une absolue sincérité, un comédien de talent, une bonne dose d’inconscience, un peu de temps et beaucoup de modestie. » Tout cela est ici réuni pour servir des textes entre réalisme et fantastique, à la force corrosive, à l’humour noir et au style incisif. Les histoires se succèdent, de l’anniversaire au chroniqueur en panne d’inspiration jusqu’à la poursuite métaphysique du K, dans une tension qui va crescendo.

Un jeu exceptionnel

Au fil des nouvelles, la sculpture du K présente sur la scène quittera la position verticale pour accompagner les récits, devenir comptoir, bureau, lit, fauteuil… et enfin bateau pour Le K, la nouvelle qui donne son titre au recueil et au spectacle. Commencé sur un ton presque léger, le spectacle se charge d’intensité, de poésie, d’étrangeté, voire d’inquiétude au fil des textes, portés par le jeu exceptionnel et la puissance d’évocation de Grégori Baquet. Certaines séquences sont comme des petits films : la nuit dans la maison à la campagne, l’attente du condamné à mort dans le pénitencier, la chute du gratte-ciel et la descente dans le vide,… D’une nouvelle à l’autre, Grégori Baquet est tantôt passionné, inquiétant, ironique, cynique, amusé, intrigant, comme pénétré de l’écriture de Buzzati. L’intensité et la mobilité de son interprétation impriment une tonalité unique à chaque récit. Grand acteur au service d’un grand auteur, à redécouvrir.

Le K                            * * *

Théâtre Rive Gauche, 6 rue de la Gaité, Paris 14e. Tél. 01 43 35 32 31. www.theatre-rive-gauche.com

(Photo Fabienne Rappeneau)

No Comments Yet

Comments are closed