Homme encadré sur fond blanc

Le spectacle de Pierric enfin sur une scène parisienne. Surréaliste et poétique.

Créé en Suisse, joué au Festival d’Avignon 2009 et 2010, Homme encadré sur fond blanc est un spectacle intemporel, classique du genre burlesque décliné par les artistes du muet comme Buster Keaton ou Jacques Tati. Récompensé par de nombreux prix, il n’avait pas été joué sur une scène parisienne avant cet été. Son auteur, le franco-suisse Pierric Tenthorey, conjugue l’art de la comédie, de la mise en scène et de la magie. Il cultive un humour discret, un comique de répétition inspiré de Tex Avery, appuyés sur une maîtrise gestuelle absolue. Pour Homme encadré sur fond blanc, des effets de magie originaux ont été élaborés avec la complicité du magicien Gaëtan Bloom. Que nous donnent à voir ces deux complices ? Un costume. Dans le costume, un homme. Enfermé dans un cadre blanc. Dans le triptyque, un cube, unique compagnon de décor. Une seule ouverture, le quatrième mur formé par le public. De chaque côté, une porte, fermée. Salle d’attente ? Espace mental ?

Des séquences graphiques animées

L’homme est là, ne sachant quoi faire de son corps, époussetant son costume, croisant et décroisant ses mains… Comment sortir de là quand les portes refusent de s’ouvrir et que le cube, impossible à déplacer, se trouve trop loin des parois ? L’homme se cogne contre les murs, prêt à tout pour sortir. Soudain, les boutons de porte deviennent des balles de jonglage, ou bien une canne s’invite, avec laquelle il danse avant qu’elle ne devienne molle… Car l’homme n’est pas seulement mime, il est aussi manipulateur, et magicien. Homme caoutchouc également, qui se contorsionne en des jeux de jambes spectaculaires. Ponctué par une musique sautillante, entrecoupé de brefs noirs, le spectacle est d’une rigueur absolue, d’une précision et d’une exécution parfaites. L’artiste multiplie les illusions, décline les séquences, les reprend comme des variations musicales. Jusqu’au bout, il maintient le suspense : va-t-il enfin pouvoir sortir de là ? Et comment ?

Homme encadré sur fond blanc                  * * *

Théâtre Tristan Bernard, 64 rue du Rocher, Paris 8e. Tél. 01 45 22 08 40. www.theatretristanbernard.fr Jusqu’au 31 août. A partir de 7 ans.

No Comments Yet

Comments are closed