Fulvio Roiter : un rêve en Ombrie

Le Centre culturel italien met à l’honneur le photographe Fulvio Roiter (1926-2016)

En contrebas, deux mulets dans la neige guidés par un homme. Trois taches noires se détachant sur la blancheur du paysage archaïque. Ce matin du 6 janvier 1954, Fulvio Roiter appuie sur le déclencheur et immortalise l’instant. L’épais manteau neigeux efface les reliefs d’où s’échappent de fins arbres gris. On croit percevoir le silence ouaté, entendre le crissement des pas suspendus, sentir l’odeur mystérieuse de la neige. Cette photo a été réalisée par Roiter lors d’un voyage personnel en Ombrie en vue de la publication de Ombrie, Terre de Saint François. L’ouvrage sera récompensé par le Prix Nadar en 1956. Pour clore son cycle L’Ombrie, au cœur de l’Italie, le Centre culturel italien expose 48 clichés de Fulvio Roiter, célèbre pour ses photos de Venise. Les images –un noir et blanc intemporel et magnifique- composent un reportage sur cette région méconnue qu’est l’Ombrie. Le photographe capture et sublime les gestes du quotidien, le travail de la terre, la nature dans les années 50, saisit les regards, les mouvements, la vie simple.

. Fulvio Roiter : un rêve en Ombrie. Centre culturel italien, 50 rue de Varenne, Paris 7e. Jusqu’au 16 janvier 2019.

No Comments Yet

Comments are closed