Dans la solitude des champs de coton

Paris, la ville, la nuit… Dans le cadre d’Un été particulier à Paris,  on peut redécouvrir la mise en scène par Roland Auzet de la pièce de Bernard-Marie Koltès Dans la solitude des champs de coton, interprétée par deux comédiennes exceptionnelles, Anne Alvaro et Audrey Bonnet, créée dans un centre commercial de Lyon en mai 2015 et en tournée depuis. Pour la première fois, les personnages de Koltès, révélés par Patrice Chéreau en 1987, étaient incarnés par des femmes. Dans un dispositif qui anticipait les mesures sanitaires actuelles, le spectateur, muni d’un casque, suit la rencontre des deux protagonistes, l’enjeu du deal, la question essentielle du désir entre un « vendeur », et un client potentiel : « Que me veux-tu ? »  Tout est là. Et Auzet, à la suite de Koltès, de tourner autour des personnages, d’intensifier la rencontre, puis l’attente, la quête de soi, de l’autre… Cette reprise exceptionnelle exalte le mystère des mots.

A partir du 25 juillet, la rencontre se reproduira dans différents lieux : parvis de l’IMA (du 25 au 27), Ponton Milan, Quai d’Austerlitz (29 et 30), Stade Didot (31 juillet et 1er août). D’autres représentations sont prévues en septembre, sur le Parvis de la BNF (le 2), et dans un lieu surprise les 3 et 4.

. Entrée libre sur réservation ( nombre de casques limité) www.billetweb.fr/dans-la-solitude-des-champs-de-coton-roland-auzet&src=agenda

(Photo Christophe Raynaud de Lage)

No Comments Yet

Comments are closed