ABC D’airs

26 lettres et 4 musiciennes pour un concert insolite. Reprise du succès de la saison dernière au Lucernaire pour bien terminer l’année, et entamer la nouvelle.

A ! A ! A-A-A…C’est par la première lettre de l’alphabet que démarre, comme il se doit, cet ABC D’airs gracieux interprété par un quatuor féminin de haut vol qui enchaîne des airs classiques ou populaires avec une malice enfantine et un talent aiguisé. Où l’on retrouve la mutine Anne Baquet en excellente compagnie : Anne Régnier, qui a eu l’idée de ce concert original, joue du hautbois, Amandine Dehant est à la contrebasse et Claude Collet, au piano. Ces quatre musiciennes confirmées déroulent un récital éclectique où Jean-Philippe Rameau côtoie Astor Piazzolla, Jean Tardieu, Granados, Katchaturian, Saint-Saens, Le Grand Lustucru de Kurt Weill le vertigineux silence de John Cage, ou bien un clin d’œil au cinéma muet et encore de délicieux airs sortis de l’oubli comme Chicken reel de Jean Wiener, Les boîtes à musique des Frères Jacques ou, parmi d’autres, les 300 millions impatients de Ricet Barrier. Le quatuor marie l’humour, le charme, la poésie et l’émotion et excelle dans les jeux de diction comme dans les bruitages et onomatopées, joue autant de saynètes drolatiques ou poétiques qu’il interprète de morceaux, la diversité des caractères composant un bouquet chantant dans une mise en scène très soignée de Gérard Rauber qui associe le jeu de la comédie et la chorégraphie. Un voyage musical inspiré, insolite et séduisant.

(publié sur lejdd.fr le 26 mai 2018)

ABC D’airs                  * *

Le Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, Paris 6e. Tél. 01 45 44 57 34. www.lucernaire.fr Du 12 décembre au 27 janvier 2019.

Des alternances sont prévues certains soirs, où Claude Collet, Amandine Dehant et Anne Régnier laisseront la place à Christine Fonlupt, Caroline Lekeux et Violaine Dufès.

 

No Comments Yet

Comments are closed