La légende d’une vie

Nathalie Dessay et Macha Méril sont à l’affiche de la pièce de Stefan Zweig mise en scène par Christophe Lidon.

Après Lettre d’une inconnue, Christophe Lidon retrouve le « monde d’hier » de Stefan Zweig avec La légende d’une vie, pièce méconnue en France de l’auteur autrichien, écrite après la Première Guerre mondiale. Où l’on retrouve ses thèmes chers comme les clivages sociaux, le culte du secret, la constitution de l’identité, l’héritage spirituel… Dans une lettre à son ami Romain Rolland, Zweig définit sa pièce comme «un drame moral et contemporain », «  le combat du fils contre la figure légendaire et faussée du père défunt qui l’opprime moralement et qu’il commence à aimer après avoir arraché le masque héroïque modelé par la famille et reconnu l’homme coupable et humain en lui ». On est à Vienne, en 1919. La maison familiale du grand poète disparu Karl Franck est devenue un musée à la mémoire du grand homme sur lequel règne sa veuve (très élégant décor d’inspiration Art déco signé Catherine Bluwal). Alors que le fils, Friedrich, doit faire une lecture de ses œuvres personnelles, une étrangère se présente pour assister à la soirée. Qui est-elle ? Quelle menace vient-elle faire peser sur l’équilibre de la maison ?

Tendue, et très tenue, la mise en scène de Christophe Lidon imbrique solidement l’intrigue dramatique et l’évolution psychologique des personnages, tous ligotés : par le carcan de la société, le poids du souvenir, la peur d’exister, d’être soi-même. Par delà la construction de la légende, une question demeure : comment connaître la vérité d’un être ? La distribution réunie est d’une belle homogénéité : Nathalie Dessay, l’épouse, impressionnante, hautaine et douloureuse, Macha Méril, l’amie, délicate, Gaël Giraudeau, le fils, sincère, vibrant, Bernard Alane, le biographe, imprégné de doutes, Valentine Galey, la sœur, contrainte par sa condition de femme.

 

La légende d’une vie                   * *

Théâtre Montparnasse, 31 rue de la Gaîté, Pais 14e. Tél. 01 43 22 77 74. www.theatremontparnasse.com Sur-titres en anglais.

No Comments Yet

Comments are closed