Kiss and Cry à la Scala

Du bout des doigts, Michèle Anne de Mey et Jaco Van Dormael ont créé un spectacle enchanteur devenu un classique du genre interdisciplinaire. Imaginez la scène transformée en plateau de tournage, des décors miniatures, des caméras articulées, des jouets Playmobil, des techniciens et des danseurs usant de leurs mains comme si elles étaient des personnages. Par leur seul jeu, ils créent un univers, écrivent une histoire. De cette « nanodanse », exceptionnel jeu de mains associé au théâtre d’objets, au cinéma, à la narration, naît un moment de poésie unique. « Où vont les gens quand ils disparaissent de notre vie, de notre mémoire ? » se demandent la chorégraphe et le cinéaste. Et de remonter à l’enfance, et d’ouvrir les tiroirs aux souvenirs. Ce spectacle culte est repris à la Scala en cette fin d’année avant la programmation, en janvier, de deux autres créations du duo belge, Cold blood et Amor.

. La Scala, 13 bd de Strasbourg, Paris 10e. Tél. 01 40 03 44 30. www.lascala-paris.com Jusqu’au 31 décembre.

 

No Comments Yet

Comments are closed